Recommandations du CPTO pour le TDAH chez les enfants et adolescents

Recommandations du CPTO pour le TDAH chez l’enfant et l’adolescent

couv 1

Version imprimable en cliquant ICI

« Les  thérapies  comportementales  sont  

reconnues  pour  être  particulièrement  

efficaces  pour  ce  type  de  problèmes »

 

ADHD handout France

 

Vidéos

Trouble déficitaire de l’attention. Ce que c’est ! Quoi faire ? :
par Dr. Jean-Martin Bouchard

« Ce que c’est ! Quoi faire ? Une des plus belles vidéos explicatives concernant le Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité !! A partager autour de vous, entre confrères si vous êtes un professionnel de santé ou dans l’enseignement… Vraiment cette vidéo est une perle et nous sommes heureuses de vous la faire partager. »

Virginie M.
Co-fondatrice au CPTO

Dr. Jean-Martin Bouchard (psychologue) avec deux orthopédagogues d’expérience discute du trouble déficitaire de l’attention chez l’enfant. L’impact du trouble déficitaire de l’attention et les outils disponibles pour améliorer la capacité d’attention. Les difficultés en cours de développement et à la vie adulte. Les éléments qui mènent à la réussite avec les gens ayant un trouble déficitaire de l’attention.

Image de prévisualisation YouTube

Les troubles apprentissages démystifiés

par Dr. Jean-Martin Bouchard, psychologue

Ce qu’est un trouble d’apprentissage et une difficulté d’apprentissage, leurs causes et les mythes qui leurs sont associés.

Image de prévisualisation YouTube

 



Nous rajouterons pour finir cet article qu’il est important d’accepter le trouble de l’enfant, de l’adolescent et de réaliser que dans la plupart des cas, les parents ne sont pas à blâmer. Dr. Bouchard dit souvent à ses clients qu’avec ce type d’enfants on ne peut pas juste être un parent moyen. Il faut être un super parent. Il faut mettre un haut niveau d’énergie et d’effort. La réussite ne se mesure pas par les notes scolaires ou l’absence de comportement à problèmes. Elle se mesure par la diminution de l’impact dans le fonctionnement de tous les jours, la capacité à éventuellement atteindre la formation professionnelle (terminer les classes générales) et le développement d’une confiance en soi réaliste. Il est important de mettre tout en œuvre pour la réussite dans les apprentissages, dans son intégration au regard des autres, mais aussi dans l’estime de soi de celui-ci. Une adaptation personnalisée est nécessaire comme revoir son seuil de tolérance en fonction du ou des troubles de l’enfant. Il faut aussi bien intégrer que l’enfant avec un TDA/H n’a pas plus de déficience intellectuelle qu’un autre enfant, il a juste un fonctionnement différent. C’est une question d’équité.

 

 

  • Acceptation du trouble 
  • Tirer l’enfant vers le haut (Système de récompenses, félicitations et encouragements accentués, valorisation de l’enfant, lui donner des responsabilités, …)
  • Travailler en équipe (équipe éducative, parents, enfants, professionnels de santé…)
  • Faire preuve de bienveillance et de non jugement
  • Sensibiliser les autres enfants au trouble et au comportement de l’enfant qui est involontaire et leurs apprendre quelle réaction adopter envers leur  camarade
  • Faire les aménagements nécessaires dans l’environnement, en utilisant le moins possible la punition. Celle-ci est destructrice pour la relation et l’enfant.
  • Faire preuve d’écoute que ce soit envers l’enfant mais aussi envers l’enseignant qui peut se retrouver aussi involontairement en détresse face à certains comportements
  • Etre vigilant à ce que l’enfant ne se retrouve pas stigmatisé par les enfants qui l’entourent
  • Accepter un diagnostic posé et ne pas se fier aux allégations médiatiques
  • Se rappeler qu’un enfant diagnostiqué est un enfant qui est pénalisé et parfois très touché de par ses difficultés à faire les choses, à ne pas être comme les autres et accepté des autres. Il se sent souvent différent avec raison. Le diagnostic est un processus complexe et il faut s’y fier. De solides données scientifiques et un processus complexe supporte ce désordre.

 

Pour les médecins traitants qui ont aujourd’hui

un important rôle à jouer auprès des familles :

 

 

Si vous vous retrouvez confronté à un enfant susceptible d’avoir un Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité ( TDAH ) , il est alors important de bien se renseigner sur le professionnels vers qui vous allez orienter la famille pour divers prises en charge (orthophoniste, psychomotricien, psy TCC …) Car nombreuses sont les structures qui ne sont pas encore bien formées au trouble et qui vont même jusqu’à remettre en question le comportement des parents en n’oubliant que bien souvent c’est le trouble qui fait que la famille connait des dysfonctionnements … Alors nous recommandons aux familles de se rapprocher si celle-ci le souhaite de notre association de parents  http://www.collectif-parents-tdah-ouest.fr ou d’autres associations afin de bien choisir ses professionnels de santé…

Il est essentiel pour les médecins de se baser sur les dernières recherches et meilleures pratiques. Le site de la CADDRA est un incontournable et devrait être dans les favoris de tout fureteur sur l’ordinateur. http://www.caddra.ca

tdah-à-lécole

Pour nous « BIENVEILLANCE » est le maître mot pour aider nos enfants qui ont un TDA/H

 

Et nous remercions encore grandement le Dr. Jean-Martin Bouchard pour nous avoir donné généreusement un peu de son travail qui est de qualité et accessible à toutes et tous. Un grand merci aussi à toute son équipe !

1082945_50151902

Site du Dr Jean-Martin Bouchard : http://www.jmbouchard.ca/Site/Bienvenue.html

Site du Collectif Parents TDAH Ouest : www.collectif-parents-tdah-ouest.fr

A voir aussi :

Technologie adaptative pour lire et écrire : Par Dr. Jean-Martin Bouchard et son équipe

Ce vidéo montre des exemples de logiciels qui peuvent aider les individus ayant un trouble des apprentissage ou un trouble d’apprentissage. Ces logiciels peuvent aider dans les tâches de lecture et d’écrite. Par Dr. Jean-Martin Bouchard, Psychologue.

Image de prévisualisation YouTube