TDAH et Signalements - Collectif Parents TDAH Ouest

TDAH et Signalements

TDAH

&

Signalements aux services sociaux

 

 

 


 

Souvent l’entourage, l’école, et certaines structures médico-sociales ou certains professionnels sont très peu formés au handicap et souvent les formations sont de théorie psychanalytiques.

Et il arrive qu’une information préoccupante soit faite, car le TDAH , le TOP etc … sont mal connus.

« Enfants agités, impulsifs, parfois violents, « ailleurs »… »

Soupçonnés d’être de mauvais parents , famille « à problème » , carence psycho-affective, Münchhausen par procuration, nomadisme médical, maltraitance etc…

 


Une information préoccupante n’est jamais à prendre à la légère !

Il faut agir vite.

  • Une fois l’information préoccupante faite, le dossier arrive directement au bureau de l’aide sociale à l’enfance, qui va mener une enquête.
  • Vous serez donc convoqué soit à votre domicile, par une puéricultrice ou assistante sociale, soit à leur bureau.
  • Il est alors conseillé de vous rapprocher d’un avocat pour avoir des conseils et rassembler tout les éléments du dossier médical de votre enfant.
  • Si la visite a lieu à domicile , le lieu doit être « préparé » au mieux, rangé et propre tout en étant vivant.
  • Ne pas être trop dans l’émotion ( même si c’est plus facile à dire qu’à faire ) , se présenter en tant que parent et non en tant que pro ou soignant . Dites plutôt : « le médecin, la psy, ou le neuro etc …  à dit que … Plutôt que  » mon enfant est TDAH donc … » Surtout si il n’y a pas encore de diagnostique officiellement posé et dans ces cas là ne vous avancez pas, il faut s’en tenir à ce qui est écrit dans les éléments du dossier médical.
  • Montrez vous ouvert(e) au dialogue, (mieux vaut un « j’entends ce que vous dites,,,blablabla », qu’un non catégorique et se fermer complètement ).
  • Ils iront aussi rencontrer l’école, la crèche , etc… Donc essayez d’avoir de bonnes relations avec eux car leur soutien est important
  • Si vous êtes séparés , et que l’entente est plutôt bonne, essayez de vous mettre d’accord avec l’autre parent. Vous voir soudés est un plus .
  • Ne rester pas seul. Beaucoup (malheureusement) de parents vivent cette situation. Il y a les groupes Facebook mais aussi des associations qui peuvent vous aider.
  • Le site Egalited a rédigé un article très complet sur ce sujet http://www.egalited.org/Signalement.html

Ne vous repliez pas sur vous même

 

 

 

Gardez la tête haute et cherchez soutien auprès de familles sur une association,
sur les réseaux sociaux… Être entouré c’est une force dont on ne doit se priver…

 

S.R.